Construire-sa-maison.xyz » Locatif » Investissement pinel : comment le réussir

Investissement pinel : comment le réussir

Chaque année au mois de Mai, les français font leur déclaration de revenus annuels. Certains contribuables chevronnés ont des formulaires à remplir en plus : grâce à leur investissement locatif, ils profitent de réductions fiscales et réduisent considérablement leur impôt à payer. Parmi les dispositifs fréquemment utilisés, on retrouve la loi Pinel. Succédant aux mesures Robien, Scellier ou encore Duflot, elle permet d’obtenir jusqu’à 21% de la valeur du bien acheté en défiscalisation.

Présentation de la fiscalité intéressante de Pinel

L’investissement locatif ne permet pas seulement de se constituer un patrimoine et d’anticiper l’avenir : il donne lieu à des rabais fiscaux particulièrement intéressants pour les contribuables. La loi Pinel fait partie des dispositifs les plus prisés par les français. Elle permet en effet d’obtenir jusqu’à 63 000€ de baisse d’impôts, sur 12 ans.

Le mécanisme Pinel se caractérise par trois possibilités :

  • Vous pouvez déduire 12% de la valeur du bien de vos impôts si vous louez le logement pendant 6 ans.
  • Vous abattez 18% du montant investi sur votre imposition dans le cas où vous mettez le bien en location pendant 9 ans.
  • Vous profitez d’une réduction de 21% lorsque vous vous engagez sur une durée de location de 12 ans.

Le montant maximum pour l’investissement est plafonné à 300 000€ par an et le logement acheté doit répondre à des critères bien spécifiques. Le bien doit être neuf, loué nu, à titre de résidence principale. Il doit se situer dans les zones A, A bis et B1 et se soumet à des plafonds de loyers et de ressources.

Nos conseils pour choisir investir dans les meilleures conditions

La première étape lors de n’importe quel projet d’investissement consiste à établir un bilan précis de votre situation et à établir une stratégie. Bien sûr, votre placement immobilier doit se réfléchir sur le long terme et vous devez vérifier votre capacité d’endettement mais aussi calculer le coût du financement.

De manière générale, si vous ne payez que très peu d’impôts chaque année, les avantages fiscaux ne seront pas assez déterminants pour justifier un tel achat. Vous devez donc vous projeter dans le temps et calculer votre rentabilité en fonction des loyers que vous allez percevoir, des charges que vous devez payer, du prix d’acquisition et de la réduction fiscale accordée.

En fonction de vos objectifs, contrôlez bien que le dispositif Pinel soit celui qui vous procure le plus d’avantages. Si vous avez des doutes, il peut être recommandé de vous faire accompagner par des professionnels de l’investissement pour optimiser vos chances de faire une acquisition pertinente et adaptée à votre situation.