Assurance auto temporaire : à quoi ça sert ?

Assurer son véhicule est, au delà de la grande utilité et de la sécurité que cela procure, avant tout une obligation judiciaire. Toute personne propriétaire d’un véhicule est tenue de l’assurer, au moins à la clause minimale, c’est-à-dire celle de la responsabilité civile. 

Les contrats d’assurance sont de manière générale annuels. Cette durée n’arrange cependant pas les affaires de tout le monde, et plus spécialement des personnes qui n’utilisent leurs véhicules qu’à l’occasion. Ainsi, elles se retrouvent à payer des contrats d’une année entière, alors que leur temps d’utilisation est très largement inférieur à ce bail. Quelles sont donc les solutions qui leur sont proposées ? 

L’assurance pour les conducteurs occasionnels 

Une solution a effectivement été pensée pour les personnes qui n’utilisent leur véhicule qu’à l’occasion, et celle-ci n’est autre que le contrat d’assurance temporaire. Il s’agit d’une clause de durée limitée, se situant entre 1 et 90 jours de validité, au choix du client. Bien entendu, ce contrat se révélera plus cher au jour qu’un contrat à l’année, mais le cumul sera certainement moins cher

Donner des fourchettes de prix est impossible, car le prix au jour va varier de la durée choisie, du type de votre véhicule ainsi que des clauses que vous intégrerez au contrat, qui peuvent entre autres être les suivantes :

  • assurance zéro km ;
  • assurance accessoires ;
  • assurance incendie et catastrophes naturelles ;
  • assurance bris de glace, etc.

Vous l’aurez compris, la variation des prix peut être très large, et donner une moyenne n’en serait que biaisé. Afin de souscrire à un contrat d’assurance, vous serez tenu de présenter les papiers suivants : 

  • la carte grise de votre véhicule ;
  • une copie de votre permis de conduire ;
  • un historique de vos potentiels antécédents sur la route.

Il y a toutefois des contraintes imposées juridiquement pour pouvoir souscrire à un contrat d’assurance auto temporaire, elles sont au nombre de deux. La première est d’avoir 21 ans ou plus, et la seconde est de disposer d’un permis de conduire d’aucontrat d'assurance temporaire minimum 2 ans d’ancienneté. Sachez que toutefois, d’autres contraintes peuvent être ajoutées par certaines compagnies d’assurance, comme à titre d’exemple le fait d’exiger un historique d’antécédents vierge. 

Il est à noter que pour se rendre dans un pays différent, la période minimale du contrat exigée est de 3 jours.

Quelles sont les autres utilités du contrat d’assurance auto temporaire ? 

Le contrat d’assurance auto temporaire est loin de n’avoir qu’une seule et unique utilité. En effet, plusieurs raisons peuvent pousser les conducteurs à souscrire à un contrat de courte durée, outre le fait d’utiliser rarement son véhicule. Voici, dans la liste suivante, quelques utilités du contrat d’assurance auto temporaire, qui pourraient amener n’importe lequel d’entre nous à y avoir recours : 

  • dans le cas de l’achat d’un véhicule d’occasion, en attendant de changer la plaque d’immatriculation ;
  • dans le cas de la résiliation ou le non-renouvellement d’un contrat d’assurance classique ;
  • dans le cas d’un voyage au sein d’un pays que ne couvre pas votre assurance actuelle.

Les utilités du contrat d’assurance auto temporaire ne se résument donc pas, comme vous pouvez le constater, uniquement à apporter des solutions pour les conducteurs d’occasion, mais s’étendent à bien d’autres cas.